Sport pour la paix et le développement

Haiti

  • Pays :

    Haiti

  • Dates :

    2008 à 2014

  • Bénéficiaires :

    50 000 enfants et jeunes

  • Porteurs de projet :

    Peace and Sport et le Comité Olympique Haïtien

  • Rôle de Peace and Sport :

    • En 2007 : Soutenir le programme ” Le sport au service de la paix et du développement ” du Comité Olympique Haïtien visant à utiliser le sport comme vecteur de valeurs chez les jeunes Haïtiens.
    • Apporter une expertise technique par l’intermédiaire d’un coordinateur Peace and Sport pour les centres sportifs locaux et leurs projets.
    • En 2010 : Soutien au plan d’intervention d’urgence ” Solidarité en Haïti ” offrant assistance aux jeunes de 9 à 20 ans hébergés dans les camps de secours suite au séisme.
    • Envoi d’un conteneur rempli de plusieurs tonnes d’équipements sportifs, distribués par le Comité Olympique Haïtien après le séisme pour différents acteurs locaux (centres de secours et centres sportifs)
    • En 2012 : Soutien du projet ” Badminton pour la paix ” de la Fédération haïtienne de badminton (FEHBAD) et de la Fédération internationale de badminton (BWF), déployé dans 20 écoles et visant à offrir aux enfants âgés de 9 à 16 ans un environnement sûr pour jouer au badminton
    • En 2014 : Développer l’utilisation du Manuel Sport Simple dans le centre sportif situé dans le quartier Carrefour d’Haïti, qui accueille environ 465 000 personnes, dont un tiers a moins de 14 ans.
    • Renforcement des capacités des directeurs et des instructeurs du Centre de l’espoir du Comité International Olympique, axé sur la gestion, la mise en œuvre et l’exécution de leur programme Paix par le sport afin d’apporter des changements durables.

Cliquez sur l’image pour lancer la galerie

VIDEO

Depuis la révolution haïtienne (1791-1803), le pays a été dans un état d’insurrection presque permanent, enchainant sans cesse coups d’État militaires et guerres civiles qui ont fait des milliers de victimes. De plus, Haïti a une économie très faible et est le pays le plus pauvre des Amériques.

Le 12 janvier 2010, un séisme dévastateur d’une magnitude de 7,0 sur l’échelle de Richter a fait 200 000 morts, 300 000 blessés et plus d’un million de sans-abri, principalement dans la capitale Port-au-Prince.

Badminton, judo, athlétisme, volley-ball, football, basket-ball, mini tennis, taekwondo, handball et échecs.

  • Démocratisation de l’accès aux activités et installations sportives : De nouvelles activités sportives ont été déployées dans les centres sportifs et, grâce aux dons internationaux, de nouvelles installations sportives ont été construites.
  • Utilisation du sport comme outil pour aborder des questions ciblées : Les centres sportifs utilisent les activités sportives pour contribuer à réduire la violence urbaine, encourager l’intégration des jeunes et les aider à se remettre du traumatisme du tremblement de terre.
  • Durabilité des programmes : Les centres sportifs sont autonomes dans la gestion et l’exploitation quotidienne de leurs installations grâce à des activités de paix par le sport au service du développement durable.

Nos champions sur le terrain

Nos partenaires

Programmes terrain