Le Sport, un outil privilégié d’insertion et de socialisation au service de la jeunesse est-timoraise

Timor Oriental

  • Pays :

    Timor Oriental

  • Dates :

    2008 à 2014

  • Bénéficiaires :

    1 400 enfants et jeunes en situation difficile (vivant dans la rue, membres de gangs, etc.)

  • Impact :

    Environ 3 700 personnes (proches, écoles et communauté)

  • Porteurs de projet :

    8 Organisations Non-Gouvernementales, composées de plus de 30 éducateurs et directeurs de centres, situés dans les quartiers sensibles de la capitale, Dili

  • Rôle de Peace and Sport :

    • Le soutien financier et l’accompagnement technique des 8 ONGs pour structurer et mettre en œuvre les projets au sein de leurs centres, avec le soutien des fédérations sportives
    • Le renforcement des capacités sur le thème « construire du matériel sportif adapté, développer l’activité sportive et l’utiliser comme outil socio-éducatif » : 3 formations à destination de 15 animateurs de centres via les fédérations sportives partenaires de Peace and Sport
    • La mise en relation et la coordination des partenaires institutionnels politiques et sportifs sur le terrain
    • Le soutien financier et l’accompagnement technique de l’ONG Action for Change Foundation de 2011 à 2014 afin de l’aider à développer plusieurs centres multisports et à assurer l’autofinancement et la pérennisation de leurs actions

Cliquez sur l’image pour lancer la galerie

VIDEO

Ce n’est qu’en 2002 que le Timor oriental a obtenu son indépendance après de longues années de conflit avec le Portugal puis l’Indonésie. En avril 2006, Dili a connu des émeutes contraignant 20 000 personnes à fuir. La violence a été particulièrement diffusée par certains groupes d’arts martiaux, influents auprès de la jeunesse.

L’instabilité depuis l’indépendance a retardé le développement économique et social du pays. A noter enfin que les moins de 18 ans représentent 60% de la population et qu’ils sont confrontés à un manque d’opportunités professionnelles et de formation.

Tennis de table, badminton, athlétisme et football

  • Démocratisation des activités sportives : de nouvelles activités sportives sont mises en place de manière hebdomadaire au sein des centres multisport des ONG
  • Utilisation du sport comme outil au service d’enjeux sociaux : les centres de jeunes utilisent aujourd’hui de nombreuses activités sportives pour renforcer le dialogue et la cohésion sociale entre les jeunes issus de diverses communautés
  • Développement d’une dynamique partenariale : les liens sont renforcés entre le Secrétariat d’État à la Jeunesse et au Sport, les 4 fédérations sportives nationales (relatives aux sports pratiqués) et les 8 ONG, qui ont collaboré et développé des projets communs de paix par le sport

Nos Champions sur le tarrain

Nos partenaires

Programmes Terrain

  • Tous
  • Afrique
  • Amérique du Sud
  • Europe
  • Moyen-Orient