19/08/2019 - 09:25

Les Jeux de l’Amitié essaiment la Méthodologie Peace and Sport dans les écoles burundaises

Les photos des Jeux de l’Amitié sont disponibles ici.

Pour leur 10ème édition, les Jeux de l’Amitié ont sillonné les routes du Burundi pour faire étape à Gitega, Makamba et Bujumbura. Organisés par Peace and Sport en partenariat avec le Comité National Olympique du Burundi du 12 au 18 août, cet évènement avait pour objectif d’encourager l’utilisation de la Méthodologie Peace and Sport dans les programmes périscolaires et d’œuvrer plus largement en faveur de la cohésion sociale dans la région des Grands Lacs. Le Champion de la Paix Vénuste Niyongabo, médaillé d’or olympique aux 5000 mètres, a participé à cette édition itinérante qui a fait escale à Makamba, sa ville natale.

En une semaine, les Jeux ont permis de former 50 enseignants et 300 jeunes à la Méthodologie Peace and Sport, qui promeut l’inclusion, le dialogue et le respect par le sport à travers des séminaires de formation pour les adultes et des ateliers « Paix par le foot » pour les enfants. Chacun des 50 enseignants formés seront en charge de transmettre cette méthodologie dans plus de 20 écoles des provinces de Gitega, Makamba et Bujumbura pendant les activités périscolaires, bénéficiant ainsi à plus de 5000 enfants.

Vénuste Niyongabo, Champion de la Paix et médaillé d’or olympique a déclaré :

« C’est très important pour moi de partager avec ma communauté les valeurs positives du sport telles que le respect et le dialogue. A travers des exercices ludiques et pédagogiques, Peace and Sport propose aux enseignant un outil simple et adaptable à destination des enfants et des jeunes afin de leur transmettre ces valeurs. En tant que Champion de la Paix, c’est une évidence et un immense plaisir pour moi de soutenir ce nouveau programme pilote national. »

Vénuste Niyongabo a participé à plusieurs éditions des Jeux de l’Amitié. Il partagera cette expérience lors du Forum International Peace and Sport qui célébrera le dixième anniversaire du club des Champions de la Paix, du 11 au 13 décembre à Monaco.

Chaque étape s’est conclue par une marche pour la paix avec des adultes et des enfants afin de sensibiliser le grand public à l’impact positif du sport sur la société. Organisées en partenariat avec le Comité National Olympique du Burundi et le club d’athlétisme de la localité, ces marches ont rassemblé plusieurs centaines de personnes autour du médaillé olympique et des valeurs qu’il porte.

Lydia Nsekera, Présidente du Comité National Olympique du Burundi, a ajouté :

« Le Comité National Olympique et moi-même sommes très heureux de soutenir cette 10ème édition des Jeux de l’Amitié, qui va j’en suis certaine, participer au développement et à la promotion du sport au service de la paix. En tant que présidente, j’ai toujours soutenu les programmes qui visaient à l’amélioration de la cohésion sociale et du vivre ensemble : Peace and Sport agit dans cette direction depuis de nombreuses années et nous nous mobilisons à ses côtés. »

La Méthodologie Peace and Sport sera digitalisée par le leader du sport numérique français, MyCoach Sport. L’objectif est d’équiper les entraîneurs et les enseignants dans le monde entier avec des solutions numériques adaptées diffusant des formations et des connaissances axées sur la paix par le sport. Le premier développement de l’application portera sur la paix par le football avant d’explorer d’autres sports. Cette innovation est la première appli digitale au monde dans le domaine de la « Paix par le sport » et sera testée dans différents contextes où Peace and Sport met en œuvre ses programmes terrain, notamment en Colombie, dans le camp de réfugiés de Za’atari en Jordanie et dans la région africaine des Grands Lacs. Elle sera officiellement lancée lors du Forum International Peace and Sport qui se tiendra à Monaco du 11 au 13 décembre 2019.

Depuis 2009, Peace and Sport, avec la participation des Comités Nationaux Olympiques, des fédérations sportives internationales et nationales, des autorités locales et des Champions de la Paix, soutient six centres de formation dans la région des Grands Lacs en Afrique. Une fois par an, les jeunes de ces centres se rassemblent pour les Jeux de l’Amitié marqués par des activités de paix par le sport, des échanges culturels et des activités de consolidation de la paix. Jusqu’à présent, plus de 1700 jeunes ont eu l’opportunité de participer, de concourir, de forger un dialogue interculturel et d’expérimenter le pouvoir du sport pour la paix. En 2019, les Jeux visent à encourager l’utilisation de la Méthodologie Peace and Sport dans les programmes périscolaires des écoles burundaises à travers un nouveau programme pilote national.

Share this news