24/11/2016 - 18:14

32 Champions de la Paix unis pour une même cause

32 Champions de la Paix pratiquant 17 disciplines issus de 20 pays et 4 continents participent depuis mercredi au 9e Forum Peace and Sport à Monaco.

Après la solennelle et symbolique Marche pour la Paix, mercredi, autour de SAS le Prince Albert et de trois Prix Nobel de la Paix, les Tunisiens Abdessatar Ben Moussa, Mohammed Fadhel Mahfoudh et Ouided Bouchamaoui, les Champions de la Paix participent activement au Forum, partageant leurs expériences et leurs initiatives, chacun à leur niveau, chacun avec conviction, que ce soit dans leurs pays ou à plus grande échelle.

Des actions comme celles menées par le rugbyman Jean-François Tordo, à Madagascar notamment, par la joueuse de squash Maria Toorpakai à travers sa fondation ou en France, des Ateliers Sportifs Peace and Sport à destination d’un public de jeunes en difficulté d’insertion.

Des actions dont serait fier le marin chinois Guo Chuan, Champion de la Paix, disparu en mer à la fin du mois d’octobre alors qu’il s’attaquait au record de la traversée du Pacifique auquel un émouvant hommage a été rendu par l’ensemble des participants.

Florence Masnada, ski alpin, France, médaillée olympique : « Je retiens la richesse des échanges entre tous les champions, de toutes les disciplines et de tous les pays. Chaque histoire individuelle, parfois difficile, nourrit les échanges. Les projets portés sont forts et les actions concrètes, qui donnent des exemples que chacun peut s’approprier dans son paix. L’action de Peace and Sport est en train de changer de dimension. »

Maria Toorpakai, squash, Pakistan : « Peace and Sport est une grande idée. C’est quelque chose d’unique de rassembler tous ces sportifs, autour d’une cause commune qui est d’apporter le bien et de faire changer les mentalités. Sans le sport, je ne serai pas celle que je suis devenue et nous devons servir d’exemple et être acteurs. »

Angel Rodriguez, athlétisme, Espagne : «  Ce sont des échanges très productifs qui nous permettent de nous inspirer des exemples de chacun pour les mettre en place dans nos pays. Personnellement, je veux organiser des actions en Espagne. Le Forum permet de tisser des liens forts entre les Champions de la Paix. »

Marlène Harnois, taekwondo, France : « Chaque Champion de la Paix possède sa propre expérience. Yelena Isinbayeva, par exemple, agit beaucoup en Russie. Entendre chacun parler de ses actions nous permet d’aller plus loin, en militant pour les mêmes valeurs et en utilisant le sport comme un outil. »

Helena Sukova, Tennis, République Tchèque : « C’est important d’avoir ces discussions pour préparer le futur. Peace and Sport, ce sont des idées qui débouche sur de l’action. Cela montre qu’il est possible d’avancer et que ce ne sont pas que des mots. »

Share this news