26/06/2019 - 15:15

Les Ateliers Sportifs pour accélérer le retour à emploi des jeunes dans l’Oise

Les Ateliers Sportifs organisé par Peace and Sport en partenariat avec l’US Pont Football, la mission locale de la Vallée de l’Oise et la ville de Pont Sainte Maxence, se sont terminés vendredi 14 juin en présence du Champion de la Paix Benjamin Boukpeti, du Maire de la commune de Pont Sainte-Maxence Arnaud Dumontier, de la Vice-Présidente de la région Hauts de France Manoëlle Martin.

Pendant douze jours, seize jeunes de la mission locale de la Vallée de l’Oise ont participé à ce programme pilote dont l’objectif est d’accompagner les jeunes vers l’employabilité en mettant en lumière des compétences transposables du sport vers le monde professionnel. Les Ateliers Sportifs ont notamment pour vocation de favoriser l’accès à l’emploi en s’appuyant sur un programme sportif au service d’une pédagogie innovante : transposer les savoir êtres et les savoirs faire professionnels acquis pendant les pratiques sportives au service de la réussite du projet individuel de chaque participant. Au Programme : équitation, escalade, tennis, marche nordique, préparation physique généralisée … sans oublier les traditionnels petits déjeuners Santé.

Pour Benjamin Boukpeti, Champion de la Paix et médaillé olympique de Canoë : « Le sport est un excellent moyen d’éducation. Quand on est bien éduqué, cela change notre vie et c’est pour ça que je pense que le sport peut réellement changer nos vies notamment celles de nos jeunes et donc, de l’ensemble de la société. Les Ateliers Sportifs en font la preuve ! »

La mise en mouvement par la pratique sportive (70h de sport en 12 jours) permet en premier lieu de révéler et de valoriser les savoirs êtres professionnels acquis par ces jeunes. Au cours des différentes activités ils ont pu démontrer leurs capacités à se dépasser, à s’engager, à suivre un programme soutenu pendant 12 jours, à écouter et appliquer les consignes, à s’adapter positivement à un environnement nouveau, à créer du lien et une forte cohésion de groupe.

Les effets sont flagrants et appréciés par les conseillères et les conseillers en insertion de la mission locale. Sur le plan personnel, on observe une baisse de la consommation de tabac, une amélioration de qualité du sommeil, une augmentation du niveau d’énergie et d’engagement au fil des séances. Les participants font preuve de ponctualité et de solidarité pour le groupe. Sur le plan professionnel, les jeunes ont trouvé un stage ou un emploi pendant la durée de l’Atelier Sportif.

Depuis 2016, Peace and sport organise régulièrement des Ateliers Sportifs en France en partenariat avec des organismes d’Etat et des collectivités territoriales. L’implication d’un ou d’une Champion(ne) de la Paix, tels que Muriel Hurtis et Imanol Harinordoquy  lors d’éditions précédentes, renforce remarquablement l’intérêt et la motivation des bénéficiaires pour leur programme de réinsertion. Ainsi, les Ateliers Sportifs concourent à l’amélioration des politiques publiques d’insertion.

Share this news