21/06/2017 - 07:50

Le Champion de la Paix, Jean-Baptiste Alaize démontre aux plus jeunes le pouvoir du sport

Jean-Baptiste Alaize est un athlète Paralympique qui est devenu Champion de la Paix en 2016 pour son engagement sans faille pour la promotion des valeurs du sport comme un outil de paix. Son enrichissante expérience de la vie et sa détermination pour surmonter les blessures visibles et invisibles laissées par la guerre lui ont permis d’atteindre le plus haut niveau de compétition sportive internationale.

Le weekend dernier, lors d’un atelier de la Peace Jam Monaco Youth Conference, organisé par la Peace Jam Foundation en partenariat avec Peace and Sport, une dizaine de jeunes étudiants ont écouté attentivement l’histoire de Jean-Baptiste Alaize. Durant deux heures, il a sereinement raconté qu’à l’âge de 3 ans il a été victime de la guerre civile qui a éclaté au Burundi en 1994. Au cours de ce conflit, il a perdu des membres de sa famille et l’une de ses jambes.

Jean-Baptiste Alaize a déclaré : « le Sport est une thérapie qui me fait avancer, il m’aide à oublier et à partager mon expérience et ma peine. Le sport m’aide également à m’ouvrir aux autres gens et à faire me débarrasser de mes problèmes. Le sport m’a permis de sortir du silence dans lequel je me murais, il me permet de dépasser mes souffrances, de discuter et de partager ma propre expérience. Auparavant, j’étais quelqu’un de solitaire et silencieux mais maintenant, grâce au sport, je peux surmonter mes difficultés. Être un Champion de la Paix est l’opportunité de faire passer un message de paix à la jeunesse. »

Cet été, Jean-Baptiste Alaize participera également aux Jeux de l’Amitié du 11 au 13 Août au Burundi. Ces trois jours d’événement sportif transfrontalier ont pour but de promouvoir la paix entre les jeunes du Burundi, de la République Démocratique du Congo (RDC) et le Rwanda, une région profondément marquée par la guerre. A cette occasion, Jean-Baptiste Alaize apportera aux participants des Jeux de l’Amitié des messages de paix comprenant des dessins, des poèmes et des vidéos créés par les élèves qui ont participé à l’atelier de la Peace Jam.

Share this news